Sunday, September 24, 2006

Reflection Francaise

Ce soir, j'ai passe presque tous le temps en face de l'ecran de mon ordinateur. Mes devoirs n'etaient pas trop compliques: 1.000 mots sur l'histoire d'un plante nucleaire energie en Connecticut (un etat du nord-est). Sauf que, un moitie de l'essaie j'ai decouvree que j'avais deja 1.255 mots! Oh non! (Quand est-ce que j'utilise le "e" supplementaire parce que je suis feminine? Je vais jamais arriver ...)

Alors, reste-calme. J'ai appellee mes commarades de classe. Erin a dit, "Non, c'est bon comme ca, sauf je n'ai pas utilise ca ni ca ... et j'ai ajoute ..." Oh mon ... OK. "Shawn, salut, c'est Heather. J'avais besoin de ton conseil.... oui ... mais pas ca ... oh, franchement ... d'accord ... c'est 21h26, c'est obligatoire qu'il est envoye avant 22h, merci, merci a tout a l'heure."

Un course au fin. Ma colac, un experte d'anglais m'est corrigee. Juste a l'heure, 1.000 mots exacte, je l'envoye. Et c'est fini. Phew.

De temps en temps, les soirs comme ce soir, je me souviens les soirs, toutes ennuie (e?) avec l'ordinateur dans le salle des profs ou mon portable (est-ce qu'il y a un mot different pour un ordinateur portable qu'un telephone?). J'ai passe les heures sur les blogs d'amis ou avec un film. Maintenant ma vie est different: plus rapide, plus intense, plus plus.

Mais, je manque le reflection. Les promenades a Mont Olympe, les chocolats chauds a la Place Ducale. Je n'ai pas joue les sports ici (sauf une soiree). Je manque le badminton et le volley. Je ne manque pas trop tous les escaliers avec le 67 marches a mon apart, mais les diners avec tous les internes, toujours. J'adore les diners ici avec Dana, mai c'est toujours plus difficile quand c'est obligatoire que tu cuis.

On mange souvent le poulet et les pates. De temps en temps le boeuf. Mais elle ne mange pas vraiment les autres choses. Sauf, le quiche. N'importe quoi comme legumes ou epices - elle adore les quiches. Et moi aussi, donc tout va bien.

Je manque Martin aussi. Toujours un sourire pour moi. C'etait pas importante pourquoi j'etais la, il etait content a me voir. Pour la plupart de ma vie j'ai habite avec ma famille. Comme etudiante, les autres sur mon etage dans les dortoirs etaient ma famille. En France, j'avais deux familles: Alice et Hugues, bien sur; et mes eleves.

Peut-etre c'est trop tot, ou peut-etre apres un age c'est pas possible, mais je n'arrive pas a trouver une famille ici a DC. Je ne suis pas impatiente. Je rencontre les amis, mais on n'est pas proche comme en France.

C'est le faut de television, je pense. On regard les matchs de football americain ou un serie ou quelquechose, et on ne parle pas. C'etait jamais un probleme en France (sauf avec la langue au depart). On a parle tous le temps. J'ai retrouvee un ami, Jeff, ici avec qui je parle un peu. On a commence a regarde un film, mais on a discute pour 99%. C'etait plus comme "home" que tous les autres soirees j'ai passe dans mon apart. Mais, c'est pas comme en France ou c'est normal a parle comme ca. Et, l'etiquette (et les emplois de temps occupes) dit qu'on attend un peu avant on passe plus de temps ensemble.

Je cherche les amis comme Sonia ou Alice, qui a toujours demande "comment ca va?" et ecouter au reponse. Dana, elle fait ca - toujours congenial (c'est le meme mot?), mais on ne discute pas les choses de graves consequence. On parle des emotions, mais je suis toujours reserve (reserve - un mot qui est loin de moi, je sais, mais je ment pas). Je ne veux pas l'effraye. Je me cache. Je ne sais pas pourquoi.

Et voila, une autre soiree francaise devant l'ordinateur (avec un manuel des verbs). Je souhaite la vie interieur calme de France avec la vie exterieur complique et rapide des Etats-Unis. Pas vraiment possible, mais une fille comme moi, je peux rever. J'ai toujours les reves spectaculaires!

Je vous souhaite une journee/soiree amusant, reflective, et plein de conversation. A ma famille, je vous embrasse tres fort et j'attends les nouvelles excellent(e) tot. A "la reste" :), je vous manque aussi. Bises, ~Heather

2 comments:

Heather said...

Regarde, il y a pleins des fauts. Pourquoi est-ce que je toujours fais l'enverse de "manquer"? Dommage. Peut-etre je besoin rendre une visite pour ameliorer mon francais encore!

Anonymous said...

Mais non il n'y a pas plein de faute, il y a de jolies fautes ou des fautes séduisantes qui montrent que tu es déjà super d'avoir appris le français et d'avoir réussi à l'écrire si bien car c'est vraiment difficile.

bises
Tu nous manque beaucoup aussi!!

Hugues